vendredi 11 juillet 2008

Jean Bricmont fait l'apologie du Hamas dans un livre sur la laïcité en Belgique

Voir: Jean Bricmont dénonce "les idiots utiles du sionisme et de l'impérialisme américain"

Dans une article paru dans La Libre Belgique au sujet du livre "Du bon usage de la laïcité"*, des membres du Réseau d'Actions Pour la Promotion d'un Etat Laïque, RAPPEL, notent que Jean Bricmont a employé certaines "formules à l'emporte-pièce" tout en soulignant qu’ils l’ont "connu mieux inspiré".

Or dans le livre Bricmont fait l’apologie du groupe terroriste Hamas, s’apitoie sur "victimes des lois réprimant le négationnisme", raille les "idiots utiles du sionisme et de l'impérialisme américain", déplore l’existence d’Israël etc.

Elucubrations de Jean Bricmont dans "La laïcité peut-elle sauver l'impérialisme"

Apologie du Hamas
"Les victoires politiques et militaires du Hamas ainsi que la résistance héroïque des Palestiniens montrent que la voie de la soumission poursuivie par des dirigeants palestiniens depuis Oslo a pris fin." (p. 42)

L'islam attaqué pour détourner l'attention d'Israël
"(...) ne pourrait-on pas, en s'attaquant à la religion musulmane, inverser le rôle de l'agresseur et de l'agressé, (...) en les provoquant, les "immigrés" et retarder ainsi leur intégration inévitable et, surtout, pouvoir facilement changer de sujet lorsqu'on parle d'Israël?" (p. 43)

Les "victimes" des lois réprimant le négationnisme et l'islam insulté
"... on prend des grands airs de défenseur de la liberté d'expression (sans jamais dire un mot, bien sûr, des victimes des lois réprimant le négationnisme, dont la liberté d'expression est réellement brimée par l'État, contrairement aux gens qui insultent l'islam et qui sont, comme il se doit, protégés par l'État." (p. 44)

Ahmadinejad affronte ses "adversaires sionistes" à Columbia
"N'est-il pas humiliant pour les laïques d'assister au spectacle suivant: d'une part, un "fanatique religieux" comme Ahmadinejad ose affronter ses adversaires sionistes à l'université de Columbia, alors que les "défenseurs de la laïcité" n'arrivent pas à débattre avec un intellectuel musulman poli et acceptant la discussion?" (p. 45)

Tarik Ramadan privé de parole ... sur Israël
"Que lui reproche-t-on? De proposer un moratoire en matière de lapidation. (...) on se moque éperdument de la situation des femmes lapidées et (...) on veut simplement sauter sur la première excuse venue pour empêcher Ramadan d'énoncer des vérités déplaisantes sur Israël." (p. 45)

Des raisons "raisons sionisto-pétrolières"
"Pour une série de raisons sionisto-pétrolières en Asie centrale, ce que nous voulons au Moyen-Orient, comme d'ailleurs chez les "immigrés", c'est la soumission. Nous ne l'aurons pas." (p. 46)

Tragédie: les idiots utiles du sionisme et de l'impérialisme américain
"Il est absolument tragique de voir que tant de soi-disant défenseurs de ce qui a de meilleur en Occident, la tradition issue des Lumières et la laïcité, se transforment en idiots utiles du sionisme et de l'impérialisme américain, et adoptent une posture d'intolérance et de mépris, qui, dans le passé, a heureusement été l'apanage des Églises et qui a tant fait pour les discréditer." (p. 47)

Israël malheur du monde?
Bricmont va jusqu’à dénoncer – il est vrai dans une "formule" prudemment ambiguë - la création de l’État d’Israël (p. 43)?

Autres élucubrations du "bien inspiré" Jean Bricmont:

Avec un certain Martial Demunter, il a consacré un cycle de conférences "Palestine", , en Belgique francophone, au thème "Les USA, le sionisme et Israël" pour Bricmont et "Culpabilité et manipulation de la Shoah" pour Demunter.

Il s'est permis de sermonner les Français sur leur choix de Président de la République (articles parus dans le site "Tout sauf Sarkozy: Pourquoi est-il important d'arrêter Nagy Bocsa, alias Sarkozy" et "Pourquoi est-il important de bloquer Sarkozy, l'espoir de Bush, Olmert et la réaction mondiale?").

Il estime que les Européens sont étouffés par la culpabilité du génocide des Juifs - l'humaniste oublie le génocide des Tziganes ...: "Palestine : L’Alsace-Lorraine des temps modernes?":

"Il faut avant tout cesser d’être culpabilisés par l’holocauste. … C’est également vrai pour les Allemands ou pour l’Eglise catholique qui continuent à être particulièrement culpabilisés."

"Il faut combattre avant tout le discours de culpabilisation (sur l’holocauste) et libérer la parole non juive (sur la Palestine), c’est-à-dire soutenir tous les hommes politiques, tous les intellectuels et tous les journalistes que l’on fait taire au nom de la "lutte contre l’antisémitisme", lorsqu’ils disent quelque chose de critique sur Israël."

"Je ne pense pas qu’il faille attendre des Européens une improbable solidarité avec les Palestiniens, mais plutôt un calcul d’intérêt : à quoi bon antagoniser plus d’un milliard de musulmans en soutenant un petit pays qui n’en fait qu’à sa tête ?"

C'est ce qu'on pourrait appeler l'intolérable bric-à-brac du "bien inspiré" Bricmont.

* Sous la direction de Marc Jacquemain et Nadine Rosa-Rosso, Ed. Aden, Bruxelles, 2008.

2 commentaires :

Jacques Zylberberg a dit…

Bravo pour votre travail lucide de démysthification du pseudo-rationalisme de Bricmont. J'en profite pour vous signaler que dans le débat qu'il a provoqué sur le nom de l'Université Catholique de Louvain, j'ai proposé comme nom, Comte Melot, Université Catholique de Belgique.
Jacques Zylberberg, professeur retraité, Université Laval, Canada

Anonyme a dit…

Tout cela est lamentable !
Quant à vouloir glorifier ce qui sortit du Siècle des Lumières, il faudrait revoir les résultats réels. Il y a tant d'erreurs et de parti-pris dans ces prétendues lumières !Il ne faudrait pas oublier toutes les idioties qui ont été proclamées à cette époque au nom de la laïcité et qui me semblent, à moi, humble scientifique, totalement aberrantes comme les âneries du bon sauvage et autres calembredaines de J-J. Rousseau et Cie ! Les résultats : l'infâme boucherie de la Révolution française qui vit non l'égalité et la fraternité arriver au pouvoir, mais bien la chienlit et le pouvoir des financiers dont on voit, à l'heure actuelle, où ils nous ont menés avec leur matérialisme abscons !
Senec